En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Communication

Mesures applicables à compter du 3 mai

Par LISE TOUJA, publié le mercredi 11 novembre 2020 10:32 - Mis à jour le mardi 27 avril 2021 12:37
covid-19-621x345.jpg

Il est essentiel que les parents informent immédiatement le collège si leur enfant ou un autre membre du foyer est atteint de la Covid-19, en précisant le cas échéant si un variant a été détecté, ou si l’élève a été identifié contact à risque. Un défaut d’information rapide ne permettrait pas de repérer et interrompre les chaînes de transmission dans l’espace scolaire. Dans l’hypothèse où un variant vient à être détecté dans le foyer de l’élève, il est également essentiel que les parents informent immédiatement le collège.

Règles spécifiques à compter du 3 mai :

Dans les établissements scolaires, la survenue d’un cas confirmé déclaré parmi les élèves conduit à la fermeture dans les meilleurs délais et au plus tard le lendemain, de la classe concernée pour une durée de 7 jours.

La décision conservatoire de fermeture est prise par le chef d’établissement, après avis de l’autorité académique, pour les établissements du second degré.

Les responsables légaux des élèves sont immédiatement informés. Cette information vaut justificatif de la suspension de l’accueil des élèves. Seuls les élèves de la classe sont évincés dans ce cas de figure, le contact-tracing devra évaluer si les personnels de la classe ou d’autres élèves doivent être considérés comme contacts à risque, notamment au regard du respect des mesures barrières

Le retour des élèves de la classe dans l’école et l’établissement ne pourra se faire que s’ils remplissent les conditions attendues des contacts à risques. L’apparition d’un cas confirmé parmi les personnels n’implique pas la fermeture de la classe si le port du masque durant tout le contact est effectif.

Contacts à risques :

Dès lors qu’ils portent un masque, les personnels ne sont pas considérés contacts à risque en cas de survenue de cas confirmé dans la classe.

S’agissant des élèves, même si le port du masque est obligatoire dans tous les espaces et en particulier dans les salles de classe, la survenue d’un cas confirmé parmi les élèves entraîne l’éviction des autres élèves de la classe pour une durée de 7 jours de quarantaine, par mesure de précaution. Ces derniers ne pourront reprendre les cours en présentiel que s’ils remplissent les conditions attendues pour les contacts à risques (test immédiat et absence de symptômes évocateurs de la Covid-19 et test négatif à J7). A l’issue de la période de fermeture, les responsables légaux des élèves devront attester sur l’honneur de la réalisation d’un test par l’élève et du résultat négatif de celui-ci. En l’absence d’une telle attestation, l’éviction scolaire de l’élève sera maintenue jusqu’à la production de cette attestation ou à défaut pour une durée maximale de 14 jours.

 

Isolement des cas possibles et confirmés :

L’isolement est une mesure de gestion appliquée aux cas possibles (dans l’attente de la confirmation par test RT-PCR ou antigénique) et confirmés. Elle est prise par les autorités sanitaires.                                                                   La durée de l’isolement est de :
- 10 jours pleins à partir de la date de début des symptômes. En cas de fièvre au 10ème jour, l’isolement se poursuit jusqu’à 48 h après la disparition de cette dernière ;
- 10 jours pleins à partir du jour du prélèvement positif pour les cas asymptomatiques.

S’agissant des élèves testés positifs (cas confirmés), ils font l’objet d’une éviction de 10 jours après la date de début des signes si l’élève était symptomatique ou après la date du prélèvement positif si l’élève était asymptomatique. Une éviction additionnelle de 48 heures après la disparition de la fièvre est recommandée.

Masques : Compte tenu de l’apparition de variants du SARS-CoV-2 potentiellement plus transmissibles, seuls les masques chirurgicaux ou les masques « grand public » de catégorie 1 peuvent être portés. Il appartient aux parents de fournir des masques à leurs enfants. Depuis le lundi 8 février, les masques réalisés à la maison ne sont plus acceptés.

Aération des locaux :  L’aération fréquente des locaux est une des principales mesures collectives de réduction du risque de transmission du SARS-CoV-2. En application du protocole sanitaire, les salles de classe ainsi que tous les autres locaux occupés pendant la journée sont aérés au moins 15 minutes le matin avant l’arrivée des élèves, pendant chaque récréation, pendant les intercours, au moment du déjeuner et le soir pendant le nettoyage des locaux. Une aération de quelques minutes doit également avoir lieu a minima toutes les heures. L'aération en continu est privilégiée.

Restauration : Les mesures spécifiques applicables à la restauration scolaire ont été renforcées et le sont de nouveau à compter du 1er février. 

Dans l'espace de restauration la règle de non brassage des élèves est renforcée pour répondre à l’évolution de la situation sanitaire. La distanciation de deux mètres entre classes ou entre groupe doit être respectée. Les élèves étant tenus de manger exclusivement avec leurs camarades de classe, il n’y aura plus de passage décalé (prioritaires ou retardataires).

Cours d'EPS :  A compter du 3 mai dans le second degré, les activités physiques et sportives sans port du masque sont autorisées uniquement à l’extérieur dans le strict respect de la distanciation physique.

Au 20 mars, ce sont 8 cas positifs qui ont été recensés au collège depuis le mois de septembre. Néanmoins, il reste indispensable de maitriser du mieux possible la propagation du virus dans les semaines à venir. 

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1